Voir votre panier.

Altra fait de plus en plus sa place dans les pelotons de runners : aux US comme en Europe, sur des courses locales ou plutôt exotiques ! A l'occasion de l'arrivée d'Altra dans son premier shop réunionais, et parce que la Diag' reste une fête inconditionnelle du trail zero limit, retrouvez-nous là-bas aux pieds des meilleurs !

.

Ils y seront, et vous ?

ALTRA ET VOUS SUR LA DIAGONALE DES FOUS

Emma Roca, elite Altra Espagne

Altra : Est-ce la première fois que vous courez la diag' ? Si oui, qu'est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans le défi; si non, quels sont vos résultats sur les éditions passées ?

Emma Roca : Oui c'est ma 1ère Diag' et j'ai super hâte ! Je crois que je vais vivre une expérience extraordinaire et une grande course. Cette épreuve me fait un peu penser aux courses aventures/à étapes que je pratiquais régulièrement entre 1996 et 2010, partout dans le monde. Longue, exigeante, technique et de jour comme de nuit 

Altra : Quel(s) sera/seront vos modèles Altra sur cette course ? Pourquoi l'/les avez vous choisi ?

Emma Roca : J'utiliserai l'Olympus 2.0. Son maxi amorti la rend ultra confortable et en même temps, c'est un modèle qui reste stable. Pour les courses de type ultra c'est vraiment mon 1er choix

Altra : Que peut-on vous souhaiter de mieux pour cette édition 2016 ?

Emma Roca : Je veux apprécier ma course et trouver mes limites de manière sécuritaire. Si je peux être devant, c'est encore mieux ! L'Ile de la Réunion est incroyablement belle. Je crois que je serai triste sur les phases nocturnes parce que je ne pourrai plus profiter du merveilleux paysage ! J'ai vraiment hâte de vivre cette incroyable expérience !

 

Suivez Emma : Facebook  Twitter  Web

ALTRA ET VOUS SUR LA DIAGONALE DES FOUS

Jérôme Lucas, athlète Altra France

Altra : Est-ce la première fois que vous courez la diag' ? Si oui, qu'est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans le défi; si non, quels sont vos résultats sur les éditions passées ?

Jérôme Lucas : C’est la troisième année de suite que j'y participe et j'ai la chance d'être dans l'équipe de Bretagne. C’est Bernard Gautier (Trail de Guerlédan) qui en est à l'initiative dans le but de promouvoir le trail Breton sur le plus bel Ultra du monde !

Altra : Quel(s) sera/seront vos modèles Altra sur cette course ? Pourquoi l'/les avez vous choisi ?

Jérôme Lucas : L’Olympus est la chaussure par excellence pour l'ultra, surtout sur ce type de terrain avec beaucoup de pierres et de racines. c'est aussi un modèle qui répond bien aussi sur les parties roulantes. En fonction de la météo le jour J, je devrais partir avec les Lone Peak 3.0 car le tracé est moins technique et assez en D+ . A partir du  km65, je repars en Olympus et rechausse une nouvelle paire du km120 jusqu'au finish.

Altra : Que peut-on vous souhaiter de mieux pour cette édition 2016 ?

Jérôme Lucas : Si je pouvais finir comme en 2015 (9 ème) ou en 2014 (13 ème) je prends tout de suite ! Mais sur 26/27 heures de course il y tellement de paramètres qui peuvent jouer qu'il est difficile d'annoncer une place. Ce que je souhaite avant tout c'est vivre une course pleine de rebondissements pour la pimenter! Seul à certains moments, avec mon Staff venu pour mon assistance et la communication vers le Bretagne, à d'autres moments ! 

 

Suivez Jérôme : Facebook Interview 2015

ALTRA ET VOUS SUR LA DIAGONALE DES FOUS

Raphaël Kaufmann, agent Altra Suisse

Altra : Est-ce la première fois que vous courez la diag' ? Si oui, qu'est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans le défi; si non, quels sont vos résultats sur les éditions passées ?

Raphaël Kaufmann: Oui, il s’agit de ma grande première. Je me suis laissé embarqué dans le défi par un ami. En effet, lors d’une course régionale ici en Suisse, mon cher ami a étalé son envie de faire la Diagonale des Fous, défi sublime pour coureur passionné. Or une année et demie plus tard, je suis sur le point de prendre mon avion et lui n’a jamais même tenté l’inscription.

Altra : Quel(s) sera/seront vos modèles Altra sur cette course ? Pourquoi l'/les avez vous choisi ?

Raphaël Kaufmann : Je vais courir principalement avec l’Olympus 2.0, le plus gros amorti de la gamme trail chez Altra. Le dénivelé exigeant demande à ce j’essaie de ménager au maximum mes articulations touchées déjà à plusieurs reprises. La semelle en Vibram assure en plus une très bonne adhérence. Je vais également prendre mes Lone Peak 3.0. L’épaisseur de la semelle est un peu moindre et je bénéficierai d’une meilleur stabilité sur les terrains très accidentés et caillouteux.

Altra : Que peut-on vous souhaiter de mieux pour cette édition 2016 ?

Raphaël Kaufmann : Arriver au bout ! Souffrir n’est pas une option mais une obligation, donc il s‘agit de compenser par une bonne gestion de course et un maximum de plaisir avec des paysages époustouflants et des rencontres enrichissantes. Plus sérieusement, si vous pouviez croiser les doigts pour m’éviter les blessures et avoir une météo favorable, ce serait parfait !

 

Suivez Raphaël : Facebook  Instagram

ALTRA ET VOUS SUR LA DIAGONALE DES FOUS

Christophe Isaert, fan Altra

Altra : Est-ce la première fois que vous courez la diag' ? Si oui, qu'est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans le défi; si non, quels sont vos résultats sur les éditions passées ?

Christophe Isaert : Oui c'est la première fois pour moi. Tout d'abord car c'est une épreuve mythique qui me fait rêver depuis plusieurs années. J'ai déjà accompagné trois fois ma femme qui est hôtesse de l'air à la Réunion; j'adore cette île, son lagon, sa culture, ses habitants mais je n'ai jamais eu la chance de découvrir les cirques. C'etait donc une occasion rêvée d'autant que plusieurs amis l'ont déjà réalisé et ils ont encore des étoiles dans les yeux quand ils racontent leur aventure.

Altra : Quel(s) sera/seront vos modèles Altra sur cette course ? Pourquoi l'/les avez vous choisi ?

Christophe Isaert : La Lone Peak 3.0 fera partie de l'aventure. J'ai eu la chance de faire partie du programme ambassadeur en 2013-2014, je connaissais donc la lone peak 2.0. Lorsque j'ai acheté la 3.0 j'ai immédiatement retrouvé ses sensations de confort conjuguées à un gain de poids. Ce modèle est vraiment abouti, on a l'impression de pouvoir courir à l'infini sans que les pieds ne souffrent et tout en développant une foulée naturelle.

Altra : Que peut-on vous souhaiter de mieux pour cette édition 2016 ?

Christophe Isaert : Pour la première je vise simplement à terminer la Diag car c'est mon premier 100 miles et je viens du Nord, une super région pour le trail mais plus fraîche que la Réunion et où il y a peu dénivelé. Je vais tenter de prendre un peu d'avance sur les barrières horaires histoire de pouvoir récupérer en cas de gros coup de barre. Je vais tenter de prendre un maximum de plaisir, je sais que je vais souffrir mais je ne préfère pas trop y penser. Je viens d'arriver à la Réunion et cette ambiance, cette communion dans l'île autour de l'événement est magnifique. Dès l'arrivée à l'aéroport, pour ma part à 6h50 du matin, nous sommes accueillis par des bénévoles dont le président du Grand Raid. Chapeau à eux !

 

Suivez Christophe : Facebook